Le moteur de recherche Google est incontestablement un géant. Chaque mise à jour de ses algorithmes est suivie de près par les professionnels du SEO. Il ne faut toutefois pas oublier que ce n’est pas le seul moteur de recherche sur lequel se référencer.

Bing et Yahoo aussi

En France, Google est le moteur utilisé par plus de 93% des internautes. Les autres utilisent principalement Yahoo ou Bing. Bien sûr, il est important de bien se positionner sur les pages de résultats de Google, mais il ne faut pas pour autant faire l’impasse sur les autres moteurs. Ces derniers affichent leurs propres atouts. Bing, par exemple, permet aux utilisateurs iOS de faire des recherches d’images en utilisant l’appareil photo de leur smartphone. Outre les 5% d’utilisateurs concernés par Yahoo et Bing, ce référencement est utile pour ce que l’on appelle les méta-moteurs, qui interrogent en même temps Google, Bing et Yahoo pour Ixquick, Yahoo, Bing et Yandex pour DuckDuckGo. Les entreprises qui ont envie de se faire connaître doivent absolument être visibles sur ces différents moteurs de recherche. Améliorer le nombre de vues d’un site internet demande une veille assidue dans ce domaine d’activité et des connaissances informatiques dans ce domaine. Les sociétés ou agences de référencement comme carnets-referencement.com ou labo-referencement.com peuvent vous venir en aide et vous n’êtes pas sans savoir qu’il est en effet primordial de faire le choix le plus réfléchi lorsque vous prenez la décision d’externaliser cette fonction.

Des moteurs dans le monde entier

Si Google est le moteur le plus utilisé dans le monde occidental, ce n’est pas le cas partout. Suivant le public cible que vous ciblez, il peut également être intéressant d’être bien placé sur les moteurs de recherche étrangers. Par exemple, en Chine, le moteur de recherche préféré des internautes est Baidu, mais il est en concurrence avec de nombreux autres. On constate derrière cette situation dans tous les grands pays asiatiques. Pour le Japon, on peut citer Excite Japan, Goo ou encore Biglobe.

Les moteurs de recherche des réseaux sociaux

On ne le sait pas toujours, mais les réseaux sociaux possèdent leurs propres moteurs de recherche. Ils sont uniquement destinés aux recherches de leurs membres. Cela peut être une aubaine pour les sites spécialisés. En effet, leurs administrateurs peuvent créer un profil sur les différents réseaux sociaux, ce qui permet à leurs membres de trouver ces sites dès lors qu’ils entrent des mots-clés spécifiques. Attention, les règles qui y régissent le positionnement des sites peuvent grandement se différencier de celles des moteurs de recherche traditionnels.